Echium asperrimum

Vipérine des Pyrénées, Vipérine très rude

Famille :

Plante bisannuelle de 50 à 80 cm jusqu’à plus d’un mètre, blanchâtre, pyramidale ou touffue à formes bizarres, hérissée de longues soies raides, très serrées. ; Tige robuste, rameuse dès la base, en buisson, à rameaux étalés, formant une panicule pyramidale. Feuilles hispides, les radicales en rosette denses, hastées elliptiques, à 1 nervure, les caulinaires sessiles presque embrassantes, lancéolées. Fleurs rose chair, assez petites ; calice très hispide, à lobes lancéolés, 6 à 9 mm en fleur, accrescent en fruit ; corolle de 13 à 16 voire 18 mm, étroite, à tube long, à limbe peu ouvert et presque régulier, à lobes inférieurs ciliés, les supérieurs non ciliés, 2 fois aussi longue que le calice ; étamines : saillantes, à filets glabres et rose-pourpre. Fruit : carpelles à 4 carènes, irrégulièrement tuberculeux